Comment lire un pneu

Comment lire un pneu

img-photo02

Les dimensions d’un pneumatique sont étudiées et définies par des normes pour répondre à un certain nombre de données imposées par le constructeur du véhicule. Chaque dimension de pneu et ses spécificités correspondantes sont identifiées sur le flanc du pneu.
Ci-dessous, le schéma reproduisant les marquages légaux d’indentification devant figurer sur le pneu et exigés par le code de la route et ses arrêtés et décrets d’application.

Un pneu se définit par son type :
Celui-ci se caractérise par sa marque, sa dimension (1 pouce = 2,54 Cm ; une jante de 14 pouces mesure donc 2,54 x 14 = 35,56 Cm de diamètre), sa catégorie d’utilisation, sa structure, son code de vitesse,
son indice de capacité de charge.

Si un « C » est inscrit à côté du diamètre de la jante, cela signifie que qu’il s’agit d’un pneu spécial pour le camping ou pour une camionette.

Son rôle

Les pneumatiques assurent le contact entre le véhicule et la route et doivent être adaptés aux différentes natures de revêtements et de conditions météorologiques. Un pneumatique est donc soumis à de nombreuses contraintes :

  • Porter et transporter le véhicule et sa charge, grâce à la pression de gonflage
  • Amortir les inégalités de la route et absorber les vibrations
  • Assurer la transmission du couple moteur et du couple de freinage (adhérence)
  • Diriger le véhicule et maintenir sa trajectoire.

La date de fabrication

Pour connaître la date de fabrication d’un pneu, il suffit de regarder les chiffres après le mot « DOT »

DOT 1508
signifie que le pneu a été fabriqué au cours de la 15ème semaine de l’année 2008.

 

Les éléments constitutifs d’un pneu

img-photo01

Un produit composite
Le pneu est un composite, c’est-à-dire un assemblage
solidaire de matériaux aux propriétés très diverses dont
la confection requiert une grande précision.

Il se compose des éléments suivants

- La gomme d’étanchéité

Cette feuille va se trouver à l’intérieur du pneu et fera fonction de chambre à air.

- La carcasse.

Cette carcasse est composée de minces câbles en fibres textiles disposés en arceaux droits et collés au caoutchouc.
Cette armature du pneu résiste à la pression de gonflage
et permet de supporter une charge.
Elle est composée de la structure et des tringles.

- La zone talon

C’est la partie du pneu comprenant la tringle et permettant l’accrochage sur la jante.

- Les tringles

Elles servent à serrer le pneu sur la jante.

- Les flancs

Ce sont les parties latérales du pneu
En gomme souple, ils vont protéger le pneu des chocs qui pourraient endommager la carcasse

- Les nappes de ceinture

Ces nappes permettent de conserver un profil stable sous l’effet de la vitesse et ainsi de réduire les échauffements. Elles sont armées de câbles généralement en nylon, posés en fil unitaire ou en bandelette perpendiculaire à la nappe carcasse dans le sens circonférentiel afin de ne pas s’étirer sous l’effet de la centrifugation.

- Les rainures

Ce sont les parties en creux dans la gomme de la bande de roulement. Les rainures principales (généralement les plus larges font apparaître à fond de sculpture les témoins d’usure (TWI)). Les rainures secondaires qui peuvent disparaître en cours d’usure ne comportent pas d’indicateurs.

- La bande de roulement

C’est la partie du pneu en contact avec la route qui assure donc l’adhérence.
Cette partie du pneu recevra les sculptures. Dans l’aire de contact au sol, la bande de roulement doit pouvoir résister à des efforts très importants.

Il reste ensuite à réaliser les sculptures (que l’on appelle aussi profil) et à vulcaniser l’ensemble pour rendre tout cet assemblage parfaitement solidaire.

 

Quel type de pneu convient à votre véhicule?

Vos pneus sont-ils conformes pour le contrôle technique?

CLIQUEZ ICI pour le savoir et remplissez votre N° PVA

 

 

Règles de montage des pneus

IL est important de monter des pneus de structures identiques sur toutes les roues du véhicule. De plus,il faut monter des pneus de marque, de type et de caractéristiques identiques sur un même essieu.
Toutefois, en cas de crevaison, il est possible de monter la roue de secours sans respecter les deux règles précédentes, dès lors que cette roue n’est que temporaire.

 

Gonflage des pneus

Un gonflage insuffisant est synonyme d’une usure des pneus plus rapide.Le risque d’éclatement et la consommation sont plus élevés.

 

Usure des pneus

L’adhérence des pneus dépend essentiellement de la profondeur de la sculpture du pneu. Cette profondeur doit être au moins égale à 1,6mm pour l’ensemble des structures. Si cette profondeur est, mêmeà un seul endroit,inférieur à 1,6mm, le pneu est lisse et doit par conséquent être changé.

Des bosses de caoutchouc sont placées dns le fond des rainures principales. Lorsque l’usure les atteint, cela signifie que la profondeur est égale à 1,6mm. le pneu est lisse et doit par conséquent être changé.

Lorsque l’usure des pneus n’est pas uniforme, cela signifie qu’il existe un défaut de paraléllisme.

 

Etat des flancs

Il est nécessaire de vérifier les flancs régulièrement et, plus particulièrement, après avoir heurté un trottoir par exemple. En cas de boursouflure, le pneu doit être changé même si il n’est pas usé. Il risque d’éclater.

 

Conseils de sécurité

N’oubliez pas que le pneu est le SEUL élément de liaison entre le véhicule et la route. De lui dépend toute votre sécurité.

  1. Vérifiez la pression tous les mois (un pneu peut perdre jusqu’à 70gr par mois)
  2. Ne jamais dégonfler un pneu chaud.
  3. Un pneu sur gonflé réduit la surface de contact avec le sol.
  4. Ne pas oublier de vérifier la presion de la roue de secours.
  5. Adapter le gonflage à la conduite at aux circonstances.
  6. Un pneu sous gonflé s’échauffe et éclate.

 

BONNE ROUTE

Les commentaires sont clos.

  • Site internet Cree par www.airclo.be
    www.pinonpneus.be Copyright - 2013